constance lemuria

Le Jardin Botanique de Victoria

Le jardin botaniquePour prendre une bonne dose de la riche nature des Seychelles, une visite au Jardin Botanique de Mahé est toute indiquée ! Une heure de marche à travers petits jardins où se côtoient arbres endémiques, fleurs, plantes d'ornement, palmiers, tortues, et une sérénité qui ajoute à la magie des lieux.

Ce n'est pas une mauvaise idée de débuter la visite en frappant à la portée de la Sabrina la documentaliste qui connaît son jardin sur le bout des doigts. Elle va sûrement faire un petit récit sur les attraits de cet héritage national des Seychelles.

Des l'entrée, c'est l'allée des palmiers qui donne une idée de la richesse de cet espace vert situé à Mon Fleuri au sud de la capitale.

Un havre de tranquillité que fonda Rivaltz Dupont, cet agronome mauricien passionné de plantes exotiques. Au début ce n'était qu'un jardin d'acclimatation des plantes importées par l'agronome mais au fur et à mesure, le jardin est devenu un parc de découverte et de promenade pour tout visiteur. Le jardin Botanique de Victoria est à la fois un jardin d'agrément avec ses bribes de forêt équatorial, son jardin de plantes d'ornement, ses blocs de granite et ses pelouses qui donnent un air de paradis…

Coco de merLes palmiers dominent le paysage de par leur majesté : le coco de mer mâle ou femelle, unique aux Seychelles, le palmiste qui peut atteindre jusqu'à 30 mètres de hauteur, le latanier-feuille dont les feuilles sont précisément utilisées pour couvrir des cases traditionnelles. Face au kiosque d'information, ce sont des arbres impressionnants qui retiennent l'attention avec le fruit à pain, le cassie rose, le cannelier ou le kapotier.

Un peu plus loin, l'hommage au fondateur Dupont est rendu par un monument qui avoisine les arbustes d'ornement avec des variétés colorées comme l'hibiscus, le frangipanier ou l'ylang-ylang.

De l'autre coté de l'allée centrale, c'est une invitation dans le monde de la tortue géante d'Aldabra et à l'encontre des spécimens qui sont exposés au Musée d'Histoire Naturelle, celles-ci sont bien vivantes et portent leur âge allégrement même après des siècles !

hommage au fondateur DupontEn quittant l'enclos des tortues, on est envahi par le jardin des orchidées avec ses plants de vanille, son orchidée paille en queue, ou l'orchidée géante, qui comme son nom l'indique, peut produire des tiges jusqu'à 3 mètres de hauteur.

A la pépinière du Jardin Botanique, Jason le jardinier s'active à vous faire découvrir ses protégées ; la rose de Venezuela, cet arbre aux fleurs rouges, le mahogani, cet arbre de haute taille et dont le bois servira à fabriquer des maisons ou des meubles dans quelques dizaines d'années.

Le jardin se prolonge ensuite sur une belle forêt où la marche est paisible avec des parfums de plusieurs essences. L'immense takamaka qui protège tant de plages aux Seychelles de l'érosion, l'imposant multipliant, ou le vacoas, cette espèce endémique des Seychelles dont la forme du feuillage est très caractéristique.

Et tout au long de cette tournée, le visiteur attentif peut aussi faire connaissance avec les voyageurs du ciel, ces oiseaux de toutes les couleurs qui ont élu domicile au jardin depuis très longtemps. Avec un peu de chance, le visiteur apercevra peut être le beau pigeon bleu, des tourterelles, des martins tapageurs ou le faucon crécerelle qui a un cri strident et répété qui ne passe jamais inaperçu !

Fin d'une belle randonnée avant d'aller encore plus loin dans cette découverte des paysages des Seychelles. Le Jardin Botanique n'a été que l'échantillon…

Retour à Mahé